5ème Festival international de cinéma latino-arabe : Inauguration, à l’Alliance française de Buenos Aires, de la « Semaine du Cinéma tunisien » (9 au 16 novembre 2015) [es]

Ce lundi 9 novembre, l’Ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa a participé à l’inauguration de la « Semaine du Cinéma tunisien », organisée, du 9 au 16 novembre, à l’Alliance française de Buenos Aires, dans le cadre du 5ème Festival international du cinéma latino-arabe.

JPEG - 39.3 ko
© Festival international du cinéma latino-arabe / Cine Fértil

Célébré à Buenos Aires, pour la cinquième année consécutive, sous la direction d’Edgardo Bechara El Khoury, le festival « Latinarab » vise à faire découvrir au public latino-américain, et tout particulièrement argentin, les travaux de réalisateurs et de scénaristes arabes, peu accessibles, en dépit de leur grande qualité, dans les circuits commerciaux classiques. Ce festival offre une visibilité accrue aux documentaires, fictions et courts-métrages, liés à la culture et aux réalités du monde arabe, en créant un espace culturel « sud-sud », propice au renforcement du dialogue entre les mondes arabe et argentin.

Associé, en 2013, à la délégation officielle argentine, lors de la 66ème édition du Festival de Cannes, le festival « Latinarab » est ainsi devenu un rendez-vous incontournable des cultures arabes en Amérique latine.

Après le Liban, en 2013 et le Maroc, en 2014, la Tunisie a été mise à l’honneur cette année, à travers une programmation d’excellence, projetée dans plusieurs lieux emblématiques de Buenos Aires, au premier rang desquels l’Alliance française, vitrine de la coopération culturelle et linguistique de la France en Argentine.

PNG - 1.1 Mo
Echanges entre l’Ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa, le Directeur du Festival « Latinarab », Edgardo Bechara El Khoury, l’Ambassadeur de Tunisie, Hichâm Bayoudh, l’Ambassadeur de Palestine, Husni Abdel Wahed, et l’Ambassadeur d’Algérie, Benaouda Hamel

Proposée au public argentin, avec le concours de l’Ambassade de France et de l’Ambassade de Tunisie en Argentine, et avec le soutien de l’Institut national de Cinéma et d’Arts Audiovisuels argentin (INCAA), « la Semaine du Cinéma tunisien » a été inaugurée au siège de l’Alliance française de Buenos Aires, en présence du Président de l’Alliance française de Buenos Aires, Máximo Bomchil, de l’Ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa, et des Ambassadeurs de Tunisie, d’Algérie, de Palestine et de la Ligue arabe.

Cet évènement a réuni de nombreuses personnalités du monde du cinéma, comme la grande actrice Hiâm Abbas, originaire de la région de Nazareth, venue de Paris, afin de présenter « Dégradé », un film réalisé par les jeunes frères palestiniens Nasser, produit et distribué par la France.

JPEG - 155.3 ko
Edgardo Bechara El Khoury, Jean-Michel Casa, Hiâm Abbas et Hichâm Bayoudh, le soir de l’inauguration de la « Semaine du cinéma tunisien » ©Nicolas Bohler

Outre la brillante carrière de la comédienne (depuis le très beau film tunisien « Satin Rouge », jusqu’à « Free zone » d’Amos Gitaï, « La fiancée syrienne » et « Les citronniers » d’Eran Riklis, en passant par ces grands films palestiniens que sont « La Porte du Soleil », « Paradise Now » ou « Amreeka »), l’Ambassadeur de France en Argentine a salué, lors de son discours inaugural, la diversité de l’audience, de tous âges et de tous horizons, rassemblée à cette occasion.

JPEG - 123.3 ko
Jean-Michel Casa aux côtés de l’actrice Hiâm Abbas

Une telle diversité reflète, aussi, la réalité du territoire argentin, où des familles issues de tous les pays se sont installées, il y a un siècle, puis ont prospéré, avec courage et persévérance, à l’instar des communautés libanaise, syrienne, et palestinienne, qui incarnent désormais des modèles d’intégration, de culture et de réussite, en Argentine.

PNG - 1.1 Mo
Hommage de l’Ambassadeur au cinéma arabe

La France, terre d’adoption de nombreux talents, a, pour sa part, toujours accompagné les cinématographies émergentes, tant en Asie qu’en Afrique, dans le Monde arabe, ou en Amérique latine, notamment avec le CNC, Unifrance, l’Institut français, ou encore le Fonds sud (devenu le programme d’« Aide aux Cinémas du Monde »).

La contribution française à la « Semaine du cinéma tunisien » trouve aussi son origine dans l’amitié durable que la France et la Tunisie ont tissée à travers l’histoire. Elle illustre la communauté de valeurs entre nos deux pays, tous deux engagés dans la promotion de la francophonie et de la diversité culturelle.

JPEG - 104.1 ko

La participation de la France témoigne également de la volonté de notre pays de promouvoir des films courageux, qui, comme « Mille-feuille », de Nouri Bouzid, projeté à l’Alliance française le soir de l’inauguration, donnent à voir la réalité moderne et complexe de la Tunisie et de sa révolution démocratique.

Retrouvez toute la programmation de la « Semaine du Cinéma tunisien » à l’Alliance française de Buenos Aires, ainsi que le programme détaillé du Festival « Latinarab » (JPEG- 5.8 Mo).

Dernière modification : 11/11/2015

Haut de page