COP21 – 4e Forum latino-américain du développement durable (Rosario – 28 et 29 mai 2015) [es]

Les 28 et 29 mai, le « 4e Forum latino-américain du développement durable », organisé par le « Réseau argentin des municipalités face au changement climatique » (RAMCC), a rassemblé, à Rosario, troisième ville d’Argentine et capitale économique de la province de Santa Fe (au centre du pays), une centaine de municipalités de l’ensemble du territoire argentin, ainsi que des représentants de collectivités locales de plusieurs pays sud-américains (Colombie, Chili, Bolivie, Pérou, Uruguay), engagés collectivement dans la lutte contre le dérèglement climatique.

PNG - 63.7 ko

Réunies, à l’invitation de la maire de Rosario, Mónica Fein, sur le site du « Monument au drapeau », où, sur les rives du fleuve Paraná, l’un des « pères fondateurs » de l’Argentine, le général Manuel Belgrano, a créé le drapeau du pays, et plus précisément, dans le salon-musée où sont exposés tous les drapeaux des nations des Amériques, les municipalités argentines et sud-américaines, mobilisées dans la lutte contre le changement climatique et désireuses de s’engager ensemble en matière de développement durable, ont signé une déclaration commune, indiquant notamment que l’Amérique latine était « une région-clé dans la lutte contre le changement climatique ».

Les élus ont également plaidé pour un engagement fort de la communauté internationale face au dérèglement climatique et ont, à cette fin, apporté un soutien résolu à la conclusion d’un « un accord climatique global contraignant, juste, ambitieux, transparent et équitable », dans la perspective de la prochaine 21e Conférence des Parties (COP21) de Paris, du 30 novembre au 11 décembre prochains, afin de maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 2°C, par rapport à l’ère pré-industrielle.

Retrouvez le texte de la « Déclaration des municipalités latino-américaines sur le changement climatique, dans la perspective de la COP21 » (501 ko)

JPEG - 79.7 ko
« Photo de famille » des élus argentins et sud-américains participants au « 4e Forum latino-américain du développement durable », autour de la maire de Rosario, Mónica Fein, et en présence de l’ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa

Invité par la maire de Rosario à s’exprimer, devant le Forum latino-américain du développement durable, au titre de la future présidence française de la COP21, l’ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa, s’est félicité de la tenue du Forum, et a insisté sur l’importance cruciale, pour l’avenir de la planète, de la prochaine COP21, ainsi que sur le rôle majeur des collectivités locales, - des municipalités aux entités fédérées - dans la lutte contre le réchauffement climatique. Acteurs désormais incontournables des politiques de lutte contre le changement climatique, les territoires du monde entier, tout particulièrement en Argentine, étaient en première ligne pour impulser la transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone, aussi bien pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans de nombreux domaines (énergie, transport, urbanisme), que pour mettre en œuvre des actions d’adaptation face aux impacts du réchauffement. Le Sommet mondial « Climat et Territoires », organisé les 1er et 2 juillet prochains par la région Rhône-Alpes, aura ainsi pour objectif de porter la voix des villes et régions du monde entier et de leur offrir une tribune, en vue des négociations de la COP21 de Paris.

Retrouvez le discours de l’ambassadeur de France au « 4e Forum latino-américain du développement durable » (en espagnol - 242,6 ko)

JPEG - 62.7 ko
Interventions au Forum de la maire de Rosario, Mónica Fein, et de l’ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa

Après le « 3e Sommet des maires des grandes villes argentines contre la crise climatique », qui avait réuni, notamment, en avril dernier, à Resistencia (au nord du pays), les élus des capitales des 24 provinces argentines, le « 4e Forum latino-américain du développement durable » de Rosario est venu confirmer l’engagement des autorités locales argentines (et de plusieurs autres pays d’Amérique latine) d’agir, à leur niveau, contre le dérèglement climatique, et de plaider ensemble pour un engagement fort de la communauté internationale face au dérèglement climatique, à six mois de la COP21 de Paris.

Dernière modification : 05/06/2015

Haut de page