Inauguration à l’Ambassade de France de l’exposition « Au cœur du changement climatique » du photographe Frédéric de la Mure [es]

A l’occasion de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, l’Ambassade de France en Argentine accueille sur les grilles du Palacio Ortiz Basulado l’exposition « Au cœur du changement climatique » du photographe Frédéric de la Mure. Un témoignage des effets et des conséquences du réchauffement climatique autour de la planète.

JPEG - 957.5 ko
L’Ambassadeur Pierre Henri Guignard et les élèves du lycée Jean Mermoz

Né des négociations qui se sont tenues lors de la 21ème Conférence des Parties (COP 21) en France, l’Accord de Paris est le premier accord universel sur le climat. Il a été approuvé par 195 pays le 12 décembre 2015 et est entré en vigueur le 4 novembre dernier, après sa ratification par 55 pays responsables ensemble d’au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre (dont l’Argentine, la France, les Etats-Unis ou encore la Chine). Son objectif est de limiter le réchauffement climatique en dessous des 2°C (« bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels » et de « poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5 °C » selon les textes officiels).

Dans le cadre de cet évènement, le 17 novembre, l’Ambassadeur de France en Argentine, Pierre Henri Guignard, accompagné des mécènes, l’entreprise Veolia, a inauguré, à l’Ambassade de France en Argentine, l’exposition photographique « Au cœur du changement climatique » de Frédéric de La Mure devant des lycéens de Jean Mermoz, des jeunes membres du Modèle International des Nations Unies (MINU) et de quelques institutionnels.

JPEG - 899.5 ko
Jeanne Simon, Paula Bercovich, Christophe Wadel, Luis Lehmann, Yann Lorvo, Eric Bourland, l’Ambassadeur Pierre Henri Guignard et Juan Carlos Hegouaburu

Le photographe officiel du Ministère des Affaires Etrangères, Frédéric de La Mure, a sillonné le monde à la recherche d’endroits habités où les effets du réchauffement climatique sont déjà visibles au quotidien. Il en a ramené des clichés de quatre régions du monde : le Bangladesh, les Iles des Maldives, le Groenland – Spitzberg et les Pays-Bas.

JPEG - 264.7 ko

Les photos sont accompagnées d’interviews de scientifiques, d’urbanistes, de responsables d’ONGs et de diplomates français engagés dans cette cause. On y découvre notamment que 80% du territoire des 1.200 îles qui composent la République des Maldives sont sous le niveau de la mer et que des îles entières doivent déjà être évacuées. Les clichés témoignent également de la fonte des glaciers de l’Himalaya et de la montée du niveau de la mer au Bangladesh obligeant 180 millions de personnes en situation d’extrême pauvreté à se déplacer continuellement afin d’éviter les inondations, les cyclones ou encore les fortes crues.

JPEG - 906.1 ko

Désireuse de conscientiser les nouvelles générations et de mettre l’accent sur l’urgence de la situation, l’Ambassade de France avait invité les élèves du lycée Jean Mermoz et les jeunes membres du MINU à cette inauguration. Après la découverte des panneaux photographiques, ils ont été invités à échanger avec l’Ambassadeur de France en Argentine, Pierre Henri Guignard. Ancien Secrétaire Général de la COP21 de Paris, l’Ambassadeur a rappelé les effets du changement climatique ainsi que le contenu de l’Accord de Paris, a fait part de son expérience au sein de l’organisation de la COP21 et s’est arrêté sur les évolutions et efforts que les nouvelles générations devront fournir. La COP21 constitue le point d’ancrage d’un monde plus respectueux de l’environnement. Il y aura dans le futur encore d’autres politiques nécessaires à la transformation de nos sociétés. L’Ambassadeur a notamment encouragé les jeunes élèves à changer eux-mêmes leurs modes de consommation, à s’informer et s’interroger sur les questions liées au climat et à revenir voir l’exposition accompagnés de leurs parents.

JPEG - 878.6 ko
L’Ambassadeur Pierre Henri Guignard répond aux questions des élèves du lycée Jean Mermoz

L’exposition sera visible à Buenos Aires (Ambassade de France, Cerrito 1399 – accès libre et gratuit) jusqu’au 30 janvier 2017 puis commencera son parcours dans les Alliances Françaises de toute l’Argentine.

JPEG

Dernière modification : 22/11/2016

Haut de page