Inauguration de l’exposition “Astérix à Buenos Aires ! ” (20 mars 2015) [es]

L’exposition « Astérix à Buenos Aires ! », organisée par le Ministère de la Culture de la Ville de Buenos Aires et l’Ambassade de France en Argentine, a été inaugurée, le 20 mars, au Centre Culturel municipal de Recoleta. A cette occasion, de nombreux inconditionnels d’Uderzo et Goscinny, aux premiers rangs desquels le Ministre de la Culture de la Ville de Buenos Aires, Hernán Lombardi, et l’Ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel Casa, sont venus saluer l’arrivée en Argentine du gaulois le plus célèbre du monde.

JPEG - 4 Mo
L’Ambassadeur Jean-Michel Casa et le Ministre Hernán Lombardi lors de l’inauguration de l’exposition

Après son succès à la Bibliothèque nationale de France en 2013-2014, cette rétrospective sur le « phénomène Astérix » propose, jusqu’au 3 mai, un voyage ludique au cœur de l’univers du héros, né dans les années 50 de l’imagination complice du scénariste René Goscinny et du dessinateur Albert Uderzo. L’exposition retrace avec humour, au travers de documents d’archives, la genèse d’une œuvre devenue immensément populaire. Dans son intervention, l’ambassadeur Jean-Michel Casa a d’ailleurs souligné la dimension universelle des aventures d’Astérix et Obélix, connues dans 130 pays, traduites dans 111 langues et vendues à plus de 350 millions d’exemplaires dans le monde entier. Lue de génération en génération, cette bande-dessinée sera bientôt disponible, dans sa version complète, en « espagnol standard » d’Amérique latine, grâce au travail de fond réalisé par l’éditeur francophone Leopoldo Kulesz et les éditions Libros del Zorzal/Planeta.

JPEG - 3.8 Mo
Hommage de l’Ambassadeur à l’œuvre d’Uderzo et Goscinny

A l’instar de cette adaptation éditoriale, la présentation de l’exposition « Astérix à Buenos Aires ! » illustre le dialogue culturel profond et permanent entre l’Argentine et la France, notamment dans le domaine du neuvième art. L’inauguration de cette rétrospective, évènement majeur de la saison culturelle à Buenos Aires, revêt une importance d’autant plus notable que René Goscinny a passé l’ensemble de sa jeunesse, de 1928 à 1945, dans la capitale argentine. Un espace de l’exposition est d’ailleurs consacré à ces années. La municipalité de Buenos Aires a souhaité rendre hommage au scénariste français en annonçant l’apposition prochaine d’une plaque commémorative sur la maison de sa jeunesse à Buenos Aires.

JPEG - 3.6 Mo
Les créateurs de la bande dessinée en compagnie de leurs héros

Dernière modification : 23/03/2015

Haut de page